Le Reveil des Losers

18 avril 2018

Plenel, Bourdin, Usul -> "interview impossible", "personne n'est dupe"... : Interview de politiques

Pourquoi les journaliste n'arrivent-ils pas à "coincer" les politiques, dont on sait que la profession consiste souvent à mentir, ou du moins arranger la réalité ?

 

Comme le dit Usul dans "Ouvrez les guillemets" : "interview impossible" ou Bourdin avec Plenel dans leur retour sur l'interview de Macron, "personne n'est dupe".(oui je considère Usil comme un journaliste).

Malgré certaines questions qui fachent, les politiques s'en sortent avec la langue de bois, ils noient le poisson, etc...

On voit même Plenel et Usul sourire à l'écoute des réponses de politiques, tellement ils voient qu'on leur raconte du vent.

 

Une solution utopique pour éviter cela, serait que les politiques réfléchissent à ce qu'ils vont faire au moins autant qu'à ce qu'ils vont dire et comment ils vont présenter la chose. Ce serait possible par un levier constitutionel démocratique : révocation de mandat sur référendum d'initiative populaire.

En d'autres termes il suffirait de réunir les signatures d'un nombre suffisant de mécontents pour lancer un référendum décidant de la continuation (ou non) du mandat d'un élu. Un levier qui change complètement les règles du pouvoir pour en donner plus au peuple et moins aux technocrates/experts.

Malheureusement cette possibilité là n'est pas prête d'entrer dans la Constitution Française.

 

Donc il faut trouver d'autres solutions pour que les journalistes non concensuels ne se fassent pas balader comme Plenel, Bourdin ou Usul. Il faut trouver de nouvelles méthodes d'interview, qui ne laissent pas de place au vague (entendre par "langue de bois"), et qui ne laissent pas de place aux promesses non-engageantes.

Les interview doivent êtres structurées de manière logiques, avec préparations aux possibles réponses et donc consultation par avance des informations et des chiffres utiles. Rien de nouveau.

En ce qui concerne les promesses, par exemple : "plus de SDF dans les rues d'ici fin 2017", là il faut innover. Il faut qu'elles engagent le candidat immédiatement. Le candiat doit lacher quelque chose auquel il tient : une vidéo de lui en train de danser à poil, la doudoune de sa grand-mère, sa Breitling offert par un prince saoudien.... peut importe, tant que c'est quelque chose d'immédiat, qui peut être réclamé sur les plateaux :

Le politicien : "plus de SDF dans les rues d'ici fin 2017"

Le journaliste : "plus de SDF dans les rues d'ici fin 2017, on parie votre Breitling là tout de suite maintenant ?"

Le politicien : "euh, alors 75% de SDF en moins d'ici août 2018"

Le journaliste : "ok, donnez moi votre Breitling et on vous la rendra si ça se réalise"

Le politicien : "pas possible"

Le journaliste : "très bien veuiller quitter le plateau, au revoir monsieur"

 

Posté par florian8888 à 06:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 mars 2018

La droite et la gauche les plus connes du monde : tous des Superman

En France on a vraiment la droite et la gauche les plus connes du monde.

 

Pour la droite je parle même pas de ceux qui disent

Slogan-FN

 

parce que finalement, admettons, même si c'est bien plus compliqué, si tu n'aimes pas un pays il faut le quitter. Il y aurait des choses à rajouter sur les mêmes, qui parfois vivent dans un autre pays qu'ils détestent, aussi bien le gouvernement que les gens, et qui ne le quittent pas, parce que finalement ils y trouvent leur intérêt. Mais attention les autochtones ont les oreilles qui sifflent.

 

Il y a une droite encore plus conne, celle qui perd tout sens critique quand le sujet en vient aux musulmans, qu'ils détestent à un point peu imaginable. Alors ceux-là ne peuvent même pas accepter que des musulmans soient patriotes, puissent aimer ce pays, sans ce convertir immédiatement à l'athéïsme et manger du saucisson. Franchement faut vraiment être bête.

 

Ils détestent les immigrés 1ère, 2ème, --- nième générations, les réfugiers n'en parlons pas. Franchement j'attends de voir comment ils feront quand tout ce système va s'écrouler et qu'ils iront gratter aux portes des pays scandinaves depuis leur propre Sangate.

 

Eux ça leur arrivera jamais à ces droitards, ils sauront jamais ce que c'est qu'un grand mouvement de population, même si il y a des personnes qui ont connu le dernier en 1940, et qui sont encore vivantes. Des Superman.

 

 

Quant à la gauche, niveau rigidité idéologique ils sont vraiment casse-couilles. Les rois du débat démocratique mais uniquement avec ceux qui partagent 99% de leurs opinions. Qu'ils arrêtent de cracher sur Chouard, franchement, tout ça parce qu'il a pas voulu retirer un lien pointant vers E&R le site de Soral. En admettant qu'il se soit trompé de faire ce lien vers E&R, il y a que ceux qui font rien qui ne se trompent jamais !

 

Mais les gauchistes ça ne leur arrive jamais de se tromper, ils ont toujours la position la plus morale et la plus vertueuse. Des Superman.

Posté par florian8888 à 13:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mars 2018

Marsault l'intérimaire

marsault salope

 

 

beaucoup de talent et de travail dans ses dessins, c'est clairement du niveau de Gotlib ou de Coyotte.

J'aime pas son côté réactionnaire, mais c'est représentatif de l'esprit qui règne dans le travail en interim, c'est-à-dire chez ceux qui sont les plus précaires, payés au lance-pierre. J'en ai mare que la gauche et l'extrême gauche crachent à la gueule de ce genre d'artistes, comme j'en ai marre qu'ils crachent à la gueule de Chouard. Vive Chouard, vive Marsault !

Un court passage d'une interview de Marsault, où le gars explique qu'il s'est tatoué pour être sûr qu'il finirait pas embauché dans un bureau à faire de la merde.

 

https://www.youtube.com/watch?v=SJvZ6nVO4Ps

Posté par florian8888 à 10:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Comment fabriquer du paranormal

ritual

 

 

 

ça fait plusieurs articles que j'essaye d'expliquer ce qu'est le paranormal sans être très clair à mon avis.

Je réessaye ici. Comme dit avant ça ne plaira ni au tenant ni au sceptique.

Il est possible d'observer des phénomènes paranormaux, en fait il s'en produit des milliers chaque jour, mais il faut savoir que ce sont des phénomènes subjectifs, et qu'ils ne résisteront presque* jamais à une analyse objective de la situation -> une explication triviale peut être trouvée pour une immense majorité d'entre eux (*presque* à l'exception des phénomènes non encore expliqués par la science).

Les sceptiques semblent donc avoir raison de douter de ces phénomènes, cependant ils font la supposition à première vue triviale que tout ce qui est observé subjectivement peut être objectivé => peut être réduit à une explication physicaliste. C'est sans doute vrai lorsqu'on se place en observateur de la vie des autres, mais absolument faux de son propre point de vue. C'est là le véritable sens du terme "subjectif".

Les sceptiques, tenants d'une vision scientifique orthodoxe, prennent pour acquis que tout phénomène est reproductible au moine en théorie c'est d'ailleurs ce principe qui rend les sciences expérimentales si efficaces. Mais ceci est vrai tant qu'on peut se placer à l'extérieur de ce qui est en train d'arriver : on peut tuer une souri pour voir ce qui se passe, puis en tuer une deuxième, une troisième et ainsi de suite et à chaque fois augmenter ses connaissances sur le processus de mort des souris. Ce n'est évidemment pas vrai de son propre point de vue : on ne vit qu'une fois et on ne meurt qu'une fois.

Se connaître soi-même n'a rien à voir avec les sciences expériementales, et des scientifiques de renoms, ayant des capacités d'analyse qui dépassent de loin celles du pékin lambda, peuvent perdre toute capacité logique lorsqu'ils en viennent à leur propre personne.

 

"Le paranormal impose ses lois"

Lorsqu'un sceptique "déboulonne" un phénommène paranormal en l'amenant de l'irrationnel "le magicien a fait apparaître un lapin dans son chapeau" au rationnel "le prestidigitateur a fait un tour de magie", il fait passer l'esprit d'un état subjugué à un état déprimé (mais réaliste). Il pense que c'est possible dans tous les cas, or même si c'est peut-être vrai en théorie, moi je pense qu'en pratique c'est impossible.

Premièrement il y a toujours un temps de latence entre le moment où l'esprit est subjugué et celui où il est ramené à la raison. Ce laps de temps appartient donc à ceux dans lequel le paranoral existe (puisque le paranormal est subjectif). Cela semble trivial mais tant que le sceptique n'est pas intervenu c'est le paranormal qui impose ses lois, c'est à dire que c'est lui qui influence notre comportement, c'est à dire notre monde, c'est à dire LE monde. On a en effet pas d'autre rapport au monde qu'un rapport subjectif.

Deuxièmement, pour déboulonner un phénomène paranormal le sceptique doit se placer "au-dessus" de ce qui génère le paranormal. Ca n'est pas un problème pour ce qui est de connaître et reconnaître un tour de magie, expliquer la trajectoire d'un électron, pour la raison toute simple que ces phénomènes n'ont pas d'enjeux subjectif. A l'inverse lorsqu'un phénomène a une implication subjective (le rire, la mort, la pauvreté, etc...) il devient difficile de le penser rationnellement. C'est là qu'on a le plus de chances de voir le paranormal se manifester, le sceptique ne pouvant évidemment pas y échapper.

 

"Fabriquer du paranormal"

Fabriquer du paranormal revient donc à provoquer des situations impliquant la subjectivité d'une cible ou a se mettre dans des situations qui nous impliquent subjectivement. Je vous laisse deviner dans quelles catégories de magie, noire ou blanche, nos lointains ancêtres auraient classé ces deux façons de faire du paranormal. Des indices dans les livres de l'ethnopsychiatre Tobie Nathan et de la philosophe des sciences Isabelle Stengers.

Posté par florian8888 à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 octobre 2017

Comment les Sichuanais font pour rester minces avec une nourriture très grasse

sichuan gensLe Sichuan (pronconcer "Seutchouane") est une région de la Chine donc on va parler des asiatiques et de leur ligne. Précisons tout de suite que je ne suis pas diéteticien et que par conséquant l'article qui suit ne fait que relater mes observations personnelles, qui cependant sont solides.

Comment font les asiatiques pour rester plus minces que les autres, c'est une question qu'on pourrait se poser, et particulièrement chez les Sichuanais.

 

Préalable

Avant celà, il faut parler d'une objection qui revient souvent lorsqu'on parle de la minceur des asiatiques : ce serait en partie du à des différences génétiques. Et il semble bien qu'on ne puisse pas facilement ignorer cette observation, par exemple les statistiques ethniques sur l'obésité aux Etats-Unis montrent que les asiatiques sont largement moins touchés que les autres :

"Plus de 50 millions des obèses sont des Blancs mais par rapport à l'ensemble de leur catégorie de population, l'obésité touche surtout les Noirs (47,8 %, 12,2 millions de personnes) notamment les femmes (56,6 %), et les Hispaniques (42,5 %, 13,4 millions de personnes). Les plus préservés sont les Asiatiques (10,8 %, 1,2 million de personnes)."

Source : Le Point, L'obésité touche plus d'un Américain sur trois

Notons que ces chiffres ne sont pas non plus une preuve absolue de la prévalence de gènes sur les habitudes, puisque les différences peuvent aussi êtres dues à des habitudes culinaires qui se sont perpétuées chez les descendants d'immigrants.

Cependant j'ai entendu dire et j'ai pu observer que beaucoup des asiatiques qui émmigrent aux Etats-Unis prennent du poid, j'en déduis que des changements dans l'alimentation peuvent êtres à l'origine de l'obésité, au-delà des facteurs génétiques.

Enfin, il est vrai que les pays asiatiques, surtout la Chine, connaissent aujourd'hui une explosion de l'obésité. Cependant, on est encore loin la situation dans les pays occidentaux, France comprise.

 

prc sichuanAu Sichuan

Venon-en maintenant aux habitudes culinaires des Sichuanais. Ce qui est frappant au Sichuan, c'est la quantité de graisse que les gens mangent, qui ne colle pas au faible taux d'obésité observé

  • Le piment et la graisse

En effet la nourriture y est très grasse car très pimentée : le piment est une substance qui ne s'accroche pas bien à l'eau (il ne sert à rien de boire de l'eau pour faire passer la brulure) mais bien à la graisse. Les plats sichuanais sont par conséquents presque tous très gras. Des plats typiques du Sichuan comme le kongbaojiding, le huiguorou, la fondue sichuanaise, ou même leur bol de nouille local, contiennent tous énormément de graisse. Ca y baigne littéralement !

platssichuanais

Certes, selon Wiki, la capsaïcine, molécule active du piment, peut être recommandée lors d'un régime (Wikipédia : capsaïcine) cependant il est difficile d'imaginer que l'effet seul de la molécule puisse contrebalancer les quantités de graisse ingurgitées. Sur les photos quelques plats typiques du Sichuan, dont on peut voir la teneur en graisse pour chacun d'entre eux.

Et on ne peut pas laisser cette section sans parler du plat préféré des Sichuanais, la fondue sichuanaise : un bouillon recouvert d'une couche d'huile contenant le piment (bien sûr) dans laquelle on laisse les aliments cuire. Lorsque les aliments sont sortis du plat après avoir cuit dans le bouillon évidemment ils passent par la couche d'huile et en sont recouverts. La photo ne montre pas la vinaigrette à l'huile de sésame dans laquelle on assaisone les aliments avant de les manger. La fondue sichuanaise est socialement l'équivalent de notre raclette.

fondue

Une alimentation très riche en graisse donc.

 

  • Le sucre

sans_300

Il semble que des études récentes remettent sur la selette le sucre dans les causes d'obésité : Le sucre, nouvel ennemi public n°1 de la lutte anti-obésité. Les chinois ne mangent pas beaucoup de sucre, et les sichuanais ne font pas exception. Au niveau des boissons, pas de sucre dans les différents thés, et des boissons type cannettes moins sucrées que les cocas et autres Ice tea (du moins jusque récemment).

 

  • Les grainesgraines-de-tournesol-pipas

Un aspect intéressant des habitudes culinaires qui perdurent en Chine, et au Sichuan, que nous avons beaucoup perdu en France, c'est la consommation de graines. Ce qu'il y a d'intéressant dans la consommation de graines comme les pipas, noix, noisettes, et autres, c'est qu'il faut les éplucher, et que ça prend du temps : à la différence des chips, des biscuits et des bonbons, le rythme auquel on mange les graines ralenti, tout en gardant la sensation de manger.

 

  • La viande et les os

gutang

Enfin, il faut parler de la viande, qui d'une part vient souvent en petite quantité dans les différents plats, et qui d'autre part vient souvent avec les os. Ici c'est le même raisonnement que pour les graines : à la différence d'un steack haché, ou de boulettes, impossible d'avaler directement une bouchée de viande contenant des os. Il y a un travail de tri à faire, qui prend du temps, qui ralenti la fréquence de déglutition. Sur un repas ce sont d'autant moins de calories avalées.

 

Donc, toutes ces habitudes culinaires sont-elles LA solution pour maigrir ? Je n'en ai aucune idée, n'ayant moi-même jamais été en surpoids. Le but est ici de faire part de mes observations, après des années de questionnement. J'espère que vous avez apprécié cet article.

 

 

 

Posté par florian8888 à 12:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

21 mai 2017

Les phénomènes psi, et leur "élusivité". Objectivité, subjectivité et pouvoir.

poing levéc'est bien connu, les phénomènes psi (télépathie, prémonition, etc...) n'existent pas.

 

Effectivement, lorsqu'on cherche à les isoler en laboratoire ils disparaissent, ou alors ils deviennent si faibles qu'on a du mal à faire le lien entre l'effet mesuré, minuscule voir microscopique, et les témoignages de personnes qui parlent de "flashs", de "visions" parfois si fortes qu'elles peuvent changer l'orientation d'une vie entière (ce qui est difficile à mesurer). Cette propriété qu'ont les phénomènes psi à se dérober à l'observation est ce que certains parapsychologues nomment "élusivité" (cf Lucadou).... et les sceptiques "hypothèse non-falsifiable" (cf Popper).

 

Beaucoup de parapsychologues pensent que les phénomènes psi peuvent être dissociés de l'être humain (ou vivant), c'est à dire qu'il existe une propriété du psi qui pourrait être séparée physiquement du cerveau (ou de l'esprit), tout comme les globules rouges peuvent êtres séparés du plasma par centrifugation, et êtres désignés comme les agents transporteurs de l'oxygène dans tout le corps. Les sceptiques dans leur grande majorité pensent au contraire que les phénomènes psi sont des artefacts, des interprétations erronées de phénomènes naturels dont le témoin mesure mal la force, ou bien des effets produits par une tierce personne qui triche sciemment (prestidigitateur ou charlatan). Et il se pourrait bien qu'ils aient raison.

 

Pour les sceptiques, un phénomène paranormal reste paranormal tant qu'on ne l'a pas expliqué rationnellement, c'est à dire tant qu'on ne l'a pas "objectivé", qu'on en a pas saisi toutes les ficelles, ou toutes les variables. Un phénomène modélisé dans ses moindres aspects perd son caractère paranormal. Les sceptiques exultent parfois : une grande quantité de phénomènes autrefois considérés comme surnaturels ont été expliqués par les sciences naturelles au cours des derniers siècles, et les parapsychologues adoptent parfois une position de repli : le phénomène qu'ils étudient sera-t-il en quelques sortes "phagocyté" par les sciences naturelles dans quelques années/décennies/siècles ? ou alors ils cherchent une explication bien réelle, bien "physique" au phénomène qu'ils observent (ou essayent d'observer) : ils cherchent à "isoler" le phénomène.

 

Mais les sceptiques, armés du rasoir d'Occam, battent en brèche les résultats des parapsychologues ("à phénomène exceptionnel preuve exceptionnelle"), et lorsque cela devient impossible, se replient sur l'expectation que l'anomalie observée sera bientôt expliquée par des causes naturelles et certainement dans le domaine de ce qu'on connait déjà de la nature, plutôt que par quelque chose de nouveau. Comme dit plus haut ils ont certainement raison, surtout lorsqu'on voit que la nature a été étudiée à des échelles qui vont de ce qui est infiniment plus petit à ce qui est infiniment plus grand que l'être humain.

 

Néanmoins cette position que les sceptiques tiennent souvent a priori contient une faiblesse qui n'est pas visible de premier abord, et qui est la suivante : que ce que l'on observe soit toujours objectivable lorsque les phénomènes mis en jeux sont connus. Certes a priori ceci est vrai, à ceci près qu'objectiver un phénomène, même le plus simple, recquiert toujours un certains travail, de formation d'hypothèses et de tests, ne serait-ce qu'en pensée. Cela recquiert également de pouvoir appréhender le phénomène, d'y avoir accès, et d'avoir les outils spécifiques pour cela. Si ce travail là n'a pas été fait alors la connaissance du phénomène est imparfaite, mais (et là il faudrait vraiment développer plus longuement) on a toujours un modèle du phénomène. Modèle qui pourrait bien être faux, et en tous cas ne pas rendre compte de tout ce que le phénomène observé peut produire. Auquel cas le phénomène peut se comporter, aux yeux de l'observateur, d'une manière étonnante, qui sort du modèle. C'est à ce point précis que le paranormal peut apparaître : un phénomène en dehors de la nature, mais ce que nous appelons "nature" est en fait le modèle que l'on s'est fait d'elle, d'où l'apparence que parfois un phénomène puisse sortir du cadre.

 

Une objection qui peut être faite immédiatement à ce modèle du paranormal est qu'il suffit d'amener un "fort en science" qui "déboulonne" les observations de "phénomène paranormaux" faites par un observateur moins averti. Cependant il y a et il y aura toujours cet intervalle de temps entre le moment où le phénomène est observé et celui où il est expliqué. Cela peut paraître trivial lorsque les choses prennent place dans un laboratoire où on cherche toujours à comprendre, modéliser, mais ça ne l'est pas du tout dans la vie de tous les jours, où la concurrence, la compétition, en bref la lutte des classes, bat son plein, et où il ne va absolument pas de soit que l'information est quelque chose qui doit être partagé. En fait, il est vital pour les personnes qui possèdent une parcelle de pouvoir, de cacher le ou les informations surtout celles qui mènent aux positions où ils sont. Le point commun qu'il y a entre ce comportement bien humain, et des phénomènes purement physiques, n'est rien d'autre que notre subjectivité face à eux. La différence étant que les phénomènes naturels n'ont aucun intérêt à faire durer le temps entre observation et explication, les êtres humains eux, si.

 

Il serait alors judicieux de créer une science / pratique qui permette de gérer des phénomènes qui ne sont pas ou peu objectivé, une science de la subjectivité en quelque sorte, pour lutter même en ayant pas tous les éléments en main pour comprendre.

Posté par florian8888 à 19:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

25 février 2017

Quel est l'effet psychologique d'une "no-news" ?

Source: Externe

Cela faisait plusieurs semaines que je lisais des articles de presse alternative parlant de "no news" (surement en réponse aux "fake news" dont ils sont accusés) sans en comprendre véritablement la signification.

Une no news serait un article sur une nouvelle complètement inutile, comme par exemple la taille du sexe d'"Uncle O'bama" (sisi y en a qui se posent la question), ou l'opinion de Junker sur le bonheur ? Je ne voyais pas en quoi c'était si important ces no news, Junker peut avoir la taille de sexe qu'il souhaite tant que c'est un bon dirigeant. C'est une information intéressante mais qui n'a rien à voir avec toute ces lois injustes, ces violences policières, ces manques de personnel de plus en plus flagrant, le chômage, etc...

 

En fait j'avais rien compris, les no-news sont des nouvelles qui apparaissent dans les médias mainstream type le Monde, le Journal Du Dimanche, Libération ou les autres et qui démentent une rumeur, ou des faits bien avérés. Là où on avait entendu parler de quelque chose de très croustillant, la no news dit : "regardez il n'y a absolument rien à voir", et cela peut être, si c'est bien fait, un puissant démotivateur d'aller chercher l'info par soi-même, ou juste d'aller plus loin.

Par exemple, peu avant sa démission pour cause de blanchiement d'argent en Suisse, le JDD titrait : "Les Suisses blanchissent Cahuzac" (source). Heureusement que les juges de Cahuzac n'ont pas lu le JDD et qu'ils en sont donc arrivés aux bonnes conclusions :

Source: Externe

 

sinon Cahuzac serait encore en liberté (voir ministre ! (on vient de me signaler qu'il est libre......................Source: Externe ...........bon au moins il a été jugé coupable comme Lagarde (oui y a des SDF qui prennent du ferme pour du vol de nourriture, et alors ? "c'est pas la même chose".))).

 

Cet effet d'endormissement, de "il n'y aaaaa riennnnn à voiiiiiiiiiiiir, toute recherche supplémentaire serait une peeeeeeeeeeerte de temps, parce qu'il n'y a rieeeeeennnnnnnnnnn, c'est une stupiiiiiide et banaaaaaaaaaale erreeeeuuuuuuuuur"

Source: Externe

 

c'est exactement ça que Les Crises dénonce à propos des news sur l'argent de Macron : le type flambe 1 smic par jour tous les jours pendant 3 ans sans que son patrimoine n'augmente et ça ne fait tiquer ni le JDD ni le Monde. Les Crises : la couverture médiatique du patrimoine de Macron : la fabrication d’une “No News” (2/4)

 

Cela ne signifie que toutes les no news vont chercher à cacher la vérité, mais juste que leur effet est de vous ralentir psychologiquement, de vous décourager, de vous démotiver, de vous en endormir (et si on peut vous instiller en plus un peu de honte et de gêne pour vos vos pensées "mal placées", "agressives" et "hors de propos", c'est encore mieux). Il faudra donc passer une sorte de barrière psychologique pour aller au-delà, et c'est important de ne pas céder sur ce point. Idéalement il faudrait vérifier les infos spécialement lorsqu'on pense qu'on ne va rien trouver, surtout quand les enjeux sont grands et qu'on est informés par des personnes qui sont en total conflit d'intérêt avec les enjeux.

09 décembre 2016

Mes excuses à Julien Salingue

Dans cette entrée j'avais reproché à Julien Salingue d'Acrimed de ne pas avoir tenu un défi qu'il avait lancé à Alain Soral.

 

Julien Salingue prétendait qu'il avait reçu des menaces physiques de la part de membres de l'équipe E&R, et à l'époque je n'en avais pas crû un mot.

 

Force est de constater que j'avais très probablement tort, puisque récemment Daniel Conversano avait accepté un débat avec Alain Soral sur le plateau de "Niveau Zero" l'émission de Dieudonné, et ça s'est finit en pugilat puisqu'à la première petite provocation de Conversano ("non je ne te respecte pas") Soral lui a sauté dessus avec trois mandales.

 

[REUPLOAD] Daniel Conversano agressé par Alain Soral

 

Donc c'est un match de boxe ou un débat qui était proposé ? si c'était un match de boxe, autant que les deux montent sur le ring, bref....

 

Si c'est un débat, normal que Julien Salingue n'ai pas voulu en faire un avec Soral. Toutes mes excuses à Julien Salingue qui a senti que le débat n'en serait pas un, et a préféré faire autre chose de son temps libre.

02 décembre 2016

Facts Check de "The Podesta Brothers Revealed to be in Portugal the Day of Madeleine McCann’s Disappearanc" sur TLAV

Les éléments trouvés sur cet article "The Podesta Brothers Revealed to be in Portugal the Day of Madeleine McCann’s Disappearance" du blog The Last American Vagabond sont intéressants, et pourtant ils méritent d'être vérifiés car tous les élements ne sont pas confirmés.

 

Ce qui est confirmé est qu'une fillette britanique de 4 ans du nom de Madeleine McCann’s a disparu le 3 may 2007 au Portugal dans la ville de Praia Da Luz. Lien Wikipedia

Source: ExternePetite

Il se trouve que c'est aussi la ville où feu Clement Freud (mort en 2009), petit fils de Sigmund, possédait une villa située à 500 m de l'appartement où la fillette et ses parents se trouvaient pour les vacances.

Source: Externe

Que Clement Freud, qui fut un membre du parlement britanique, fut également un pédophile qui a abusé de dizaines de mineures, est un fait avéré, du moins beaucoup de femmes ont libéré leur parole après sa mort. Sir Clement Freud exposed as a paedophile as police urged to probe Madeleine McCann

Cependant, bien qu'il ai reçu pour les "réconforter" (ou jouir de leur souffrance ?) les parents de la petite McCann après son enlèvement, il n'était pas au Portugal au moment de l'enlèvement. Mais il les a bien invité dans sa villa. Un pédophile vous invite pour vous réconforter lorsque votre fille de 4 ans a disparu, vous accepteriez vous ? How Clement Freud invited Kate and Gerry McCann for lunch after Madeleine disappeared

Source: Externe

 

Au niveau des faits, jusqu'ici tout va bien mais c'est ensuite que cela se gate :

 

L'article du Last Vagabond prétend que Clement Freud aurait loué sa villa aux frères Podesta à ce moment là, d'après un informateur anonyme du FBI. Pour l'instant ça n'est pas confirmé par une autre source, donc on ne sait pas si les frères Podestas étaient là ou non au moment dees faits.

 

L'article montre également les portraits photo de deux personnes aperçues lors de l'enlèvement, dont il est vrai que la ressemblance avec les Podestas est frappante. Cependant, il semble que les deux portraits robot aient été fait pour un seul et même suspect, et non pour deux suspects différents, selon le Daily Express.

L'article prétend que c'est John Podesta qui apparaît sur la photo suivante, de loin et pas vraiment de face..... Et soupçonne que la fille à gauche est Madeleine McCann. Or il faudrait quand même plus de photos, avec l'homme en question apparaissant de face, avec la fille apparaissant de plus près.

Source: Externe

 

Des fait à éclaircir :

- contrairement à ce que le titre laisse penser, pour l'instant il n'y a aucune preuve que les Podestas étaient au Portugal à cette époque.

- la partie sur les portraits robots attribut chacun des portraits robots à l'un des frères Podestas alors que ce sont les portraits robot d'une seule et même personne présente à proximité des lieux de la disparition. Ces portraits robots sont néanmoins très ressemblants avec l'un ou l'autre des frères Podestas.

Source: Externe

 

 

Un article pas très solide sur le plan factuel donc, surtout en ce qui concerne l'implication éventuelle de John et Tony Podesta dans cette disparition bien réelle elle.

 

Sur un autre média, un élément qui fait quand même penser que le/les personne(s) impliquée(s) sont un (des) VIP(s) :

- la police britanique dit qu'elle connaît l'identité des kidnappeurs (on parle de kidnapping et non plus de disparition)  mais qu'elle ne peut pas les arrêter ni révéler leur identité, selon cet brève de Fox News Insider (sans citer de source cependant, mais Lis Wiehl et Mercedes Colwin ont discuté le cas dans l'émission The Real Story). Reports: Police Know Who Kidnapped Madeleine McCann, Can’t Arrest Them

 

 

Pour plus d'informations consultez le fil "pizzagate" de Voat.

Posté par florian8888 à 06:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 novembre 2016

Pédophilie : Washington se défend en parlant de "fake news"

Récemment, l'anti-complosphère est entrée en effervescence : ce sont les "fake news" qui auraient fait perdre Clinton dans sa course à la présidence. Les sites de fausses informations transmettraient de fausses information qui donneraient une mauvaise image de Clinton, et qui lui feraient perdre la présidentielle.

De quelles fausses informations parle-t-on ? accuse-t-on Clinton d'être une reptilienne, ou la cousine du Yéti ? non, on parle même pas des wikileaks qui montrent que le camps démocrate à triché pour que ce soit Clinton et non Sanders qui gagne les primaires.

 

Ce qui semble vraiment inquiéter le pouvoir, ce sont les photos Instagram du propriétaire d'une obscure pizzéria, à Washington DC : James Alefantis. Proche du milieu démocrate, les photos prises de son Instagram et rendues publiques sont plutôt malsaines, jugez plutôt :

 

(photos instagrams prises et publiées sur http://vigilantcitizen.com/vigilantreport/pizzagate-4chan-uncovered-sick-world-washingtons-occult-elite/)

 

Source: Externe

Source: Externe

Source: Externe

Source: Externe

Source: Externe

 

il faut bien lire les commentaires également. Ces photos n'impliquent pas directement Clinton et Podesta, mais le propriétaire de la pizzéria est a des goûts crados.

Posté par florian8888 à 11:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,