Screenshot_2013_07_27_20_52_20_1Je cherche mais ne trouve pas : comment les chinois voient-ils le problème de l'égoisme, des gens qui ne pensent qu'à eux-même, des pervers narcissiques, des sociopathes, etc...

Si c'est dur à trouver, est-ce parce que les chinois n'ont pas ce problème ? ou alors est-ce parce qu'ils ne souhaitent pas s'exprimer publiquement à propos de ce problème, même de manière anonyme ? ou alors je n'ai as trouvé les bon mots correspondants au problème : lorsque je donne à manger à mon traducteur (google translate) les termes "psychopathe", ou "antisocial" ou encore "pervers narcissique", et que je donne les résultats à mouliner au plus utilisé des moteurs de recherche chinois (baidu) je n'obtiens rien de plus que des articles pris de l'anglais et traduits en chinois, mais il semble que ce ne soient pas des mots et des termes utilisés par les chinois.

Si on prend des mots plus courants tels que narcissique (自恋 zilian) ou égoïste (自私 zisi) on trouve des histoires de problème avec la belle-mère (les chinoises aussi ont des problèmes avec leur belle-mère), des histoires de petites amies qui sont trop narcissiques, et parfois des histoires qui commencent à ressembler à des histoires de pervers narcissiques. Je dis parfois, mais en fait c'est extrêmement rare. Ces histoires datent souvent de plusieurs années, or la Chine compte 800 millions d'internautes qui s'expriment tous dans le même chinois à l'écrit, donc les témoignages devraient être plus nombreux. Pour moi, soi que je n'utilise pas les bon termes chinois, soi que le problème est géré autrement en Chine qu'il ne l'est en Occident, ce n'est pas concluant.

La recherche doit continuer.