Screenshot_2013_06_07_19_05_40_1J'ai déjà écrit sur la question dans ce précédent article.

Martha Stout fait état d'une prévalence de la psychopathie bien inférieure à Taïwan (et par extension, la Chine Continentale) qu'aux USA (et par extension, la France).

Pourquoi une telle différence ? Ça a peut-être à voir avec l'organisation des sociétés de Occidentales et Est Asiatiques.

Depuis au moins 50 ans à l'Ouest, la tendance a l'individualisme s'est accélérée, la famille s'est éclatée, la mobilité s'est accrue, on travaille à 1000 km de chez soi, on se contacte par Skype et c'est normal. Les rapports hiérarchiques se sont aplatis (enfin ça c'est surtout dans les pays anglo-saxons), il y a aussi plus de mobilité dans les entreprises, plus de chances de grader rapidement.

Cette mobilité, ces occasions de disparaître de son ancien environnement pour réapparaître dans un nouvel environnement est une aubaine pour ceux qui ne souhaitent pas rendre de comptes de ce qu'ils font. Et cela inclut bien sˆur les psychopathes.

L'environnement Occidental offre un milieux de vie avantageux pour le psychopathe.

 

Mais dans des sociétés plus traditionnelles, il en va autrement. Par exemple dans une société comme la société chinoise, dans laquelle pour la grande majorité il n'y a ni assurance chômage ni remboursement des frais de santé, le seul endroit où se tourner en cas de coup dur c'est la famille. C'est la raison pour laquelle la famille est très importante. On compte sur elle, cependant ce soutient n'est pas gratuit. C'est la famille qui décide de la future carrière professionnelle, elle a aussi un droit de regard sur le/la futur(e) époux(se). Les parents et les grands-parents devront être logés et nourris lorsqu'ils seront à la retraite.

Bref, tout cela implique qu'on ne bouge pas comme ça, on arrive pas comme ça dans un nouveau milieux sans avoir déjà des références. Ceci est extrêmement défavorable à la survie des personnes qui vivent du vol et de l'arnaque de leurs propres amis et famille. Supposons qu'un psychopathe bousille son réseau relationnel comme à l'habitude, prenant tout au passage, il n'a par la suite nulle part où aller... pas question d'arriver dans une nouvelle place et de flamboyer, d'impressionner, parce qu'on lui demandera aussi qui il est et d'où il vient et quel est son réseau de connaissances.

J'ai souvent entendu dire qu'en business les chinois aiment se rencontrer, s'informer sur leur vie respective, boire, manger ensemble avant de signer un contrat, et que ça peut durer assez longtemps. L'une des raisons est probablement de se protéger contre les personnes incapables de tenir leur engagement sur le long terme, tels les psychopathes.

Je pense en tous cas que la Chine d'aujourd'hui n'offre pas un environnement favorable aux personnalités psychopathes. Et l'Inde, avec son système de caste socio-professionnel, est un pays qui offre encore moins de chances au psychopathe et si je devais faire une prédiction je dirais que la prévalence de la psychopathie en Inde est extrêmement basse.

 

En Occident, la croissance est pour beaucoup nourrie par la consommation de biens individuels, téléphones portables, voitures, chaîne hi-fi, télé, etc... Plus il y a d'invidualisme et plus il y a de consommation, donc pour faire grimper la croissance, l'individualisme a été poussé et vendu.

Au contraire, peut-être parce qu'elle limite la consommation (par exemple une voiture par foyer au lieu d'une voiture par individu), la famille a souvent été ridiculisée et décrite comme une chose qui enchaîne l'individu. 

Mais l'individualisme nous a aussi rendu extrêmement vulnérables au mal que peuvent faire les personnalités anti-sociales.