Si vous souhaitez savoir ce qu'est l'affaire Bourarach est, Google est votre amis. C'est l'histoire d'un vigile maghrébin mort en 2010 par noyade après une violente altercation avec des jeunes d'origine juive dont certains anciens ou proches LDJ, dont certains bi-nationaux franco-israéliens. Lors du verdict le 26 mars 2015, des sentences qui allaient de 5 à 9 ans de prison ferme ont été prononcées, deux des quatres condamnés avaient pris la fuite, ce qui aurait put être empéché très facilement pour l'un des prévenus au moins, ce qui est proprement scandaleux.

 

Dans cette affaire beaucoup de monde a mis son grain de sel, dont E&R (qui semble ne plus s'intéresser à l'affaire) et Dieudonné pour la médiatisation et la collecte de dons, le Cercle des Volontaire, et d'autres dont un groupe de rap La Razia.

 

Aujourd'hui je m'intéresse à un point très précis en périphérie de l'affaire, qui est la réaction de La Razia. C'est un groupe de musique qui demande entre autre "Justice pour Saïd" (photo de profil Facebook), qui a écrit un titre du même nom, retiré (???) parce que l'affaire faisait l'objet de trop de récupération politique (???). Notamment sur le caractère raciste de ce crime, qui en fait ne serait pas raciste du tout, selon la Justice qui a laissé comparaitre libres les suspects, ce qui a résulté en la fuite de la moitié d'entre eux (deux sur quatre, 50%, la moitié quoi). Cette justice qui laisse fuir des personnes que tout accuse et qui se retrouvent condamnés, prétend que le caractère du crime est non-raciste. Cependant un travail de journaliste, sourcé, consultable sur cet article de Panamza, pourrait convaincre du contraire, vu les antécédants des protagonistes.

Screenshot_2015_03_31_22_55_20_1_1

Ce qui est étonnant, c'est que le profil Facebook de La Razia n'a pas fait l'objet de publication les jours suivants le verdict. Et quatre jours après, durant lesquels il faut avaler la pillule des deux condamnés en fuite, toujours rien, ce qui est pour le moins un manque de réactivité certain pour des gens qui scandent "Justice pour Saïd". D'ailleurs il ne semble pas que ce soit leur préocupation principale, lorsqu'on voit leur interview accordée au Cercle des Volontaires, ou un des membres du groupe est plus occupé à accuser certains qui font de la "récupération politique" (Soral et Dieudonné ne sont pas nommés dans cette vidéo) qu'à parler de la fuite des condamnés, qui aurait put etre très aisémment évitée.

 

Screenshot_2015_04_06_12_09_29_1_1

Le 3 avril un nouveau communiqué sur leur page Facebook (enfin, presque une semaine après le verdict), qui au lieu de se scandaliser de la fuite de deux des condamnés, critique Dieudonné. Bien sur, Dieudonné peut et doit etre critiqué, mais - logiquement - pour un groupe de personnes qui s'affichent pour la "Justice pour Said", ça ne devrait pas etre la principale préocupation, si ? Personnellement je dis que c'est louche : le comportement (accusation de récupération politique, de mensonge) ne colle pas avec le but affiché ("Justice pour Said"). Alors est-ce qu'on aura une explication un jour ?