et elle va être très courte cette fin : en Chine, les gens ont conscience de vivre dans une sociéthé dirigée par des psychopathes, et ils agissent donc en conséquence, évitant la confrontation la plupart du temps.

 

hugh

Leur vision n'est certainement pas éloignée de celle du site ribbonfarm.com d'où je tire ce schéma de la société, et explique même leur enrichissement de ces dernières décennies. En effet, comme on peut le voir, les sociopathes occupent le haut du panier, et les losers le bas. Selon l'auteur du site ribbon farm, le sociopathe et le loser savent aussi bien l'un que autre quelles sont les règles de la société : cruelles, basée uniquement sur le fric et le pouvoir,où les sentiments ont très peu de place. Plus surprenant, les "clueless" (qu'on pourrait traduire par "qui ne savent rien", "naifs") sont au milieu, au-dessus des losers, combien meme ils sont suffisemment naifs pour croire tout ce qu'on dit à la télé, et pour avoir une image bien moins exacte de la société que les losers. Ils seraient place parcés au-dessus des losers par les sociopathes parce que bien plus faciles à manipuler.

(petit apparte : ce qui a pu mener à l'enrichissement fulgurant de la Chine ces dernières années, c'est que les sociopathes et losers chinois sont entrés en contact avec les clueless occidentaux. Autant dire que les clueless occidentaux se sont fait plumer. C'est en tous cas une explication)

 

Ce qui a pu mener à un tel éveil de conscience en Chine, c'est à dire intégrer culturellement comment les choses marchent, c'est le fait d'avoir été vaincu et envahis par deux fois dans l'histoire. Ce qui montre qu'ils ont eu une prise de conscience, c'est qu'à chaque fois ils ont su regagner le contrôle de leur pays, sans guerre civile, mais par la reconquête économique, sociale, culturelle. Après le passage des Mongols, l'herbe ne repousse pas dit-on, cependant les chinois utilisent toujours leurs caractères chinois, et se réfèrent toujours à Confucius aujourd'hui.