C'est en effet ce qui ressort de ce qu'on peut voir.

D'un côté la pédophilie est pardonnée comme un fantasme de vieux pervers comme Gabriel Matzneff, ou de jeune libertaire comme Daniel Cohn-Bendit, ou de réalisateur de cinéma comme Polanski.

matzneff

On se rappellera que Matznieff, dont on aurait pu penser naïvement que - ses penchants sexuels pour les "moins de 16 ans", ses romans et son journal qui décrivent des relations sexuelles avec des enfants de 8 à 11 ans, son implication dans l'affaire Coral - l'auraient relégué aux oubliettes merdiatiques, et bien non ! Gabriel Matzneff est un contributeur régulier du journal Le Point, a gagné le prix Renaudot 2013 pour une de ses nouvelles "Séraphin c'est la fin".

Pour Cohn-Bendit, on peut grace à YouTube rejouer une émission dans laquelle il se vante de laisser les petits enfants le déshabiller et jouer avec lui, il trouve la sexualité des enfants "formidable". Ca ne l'empêche pas postérieurement d'être politicien chez les Verts, et député au parlement  européen jusque très récemment, combien même on lui très souvent rappelé publiquement sa pédophilie.

Pédophilie: Daniel Cohn Bendit avoue sur un plateau tv aimer les enfants

 

 

Pour Roman Polanski enfin, on peut se rappeler combien l'intelligenstia française l'a défendue (BHL, entre autre...) contre la justice américaine qui voulait l'extrader pour le viol et l'intoxication à la drogue d'une adolescente de 13 ans il y a quelques décénnies. On aurait pu penser que tout le monde lui cracherait dessus, que ses films ne seraient plus joués, et bien non.

yvon_le_tallec

Pas de souci pour les pédophiles donc, tant qu'on est bien né et qu'on a les connexions qui vont avec. (parce que moi en tant que prof on me demande de ne pas fermer la porte si il n'y a qu'un élève dans la salle de cours, je pourrais avoir des problèmes c'est-déjà-arrivé-donc-fais-gaffe). Il y a même des magistrats comme Yvon le Tallec, chargés d'ouvrir une enquête sur les CDRoms de Zandvoort, qui déclarent que y a rien à voir pasque les enfants y s'ont fait tringler "avec leur consentement et celui de leurs parents". L'enquête sur les CD de Zandvoort n'a rien donnée bien entendu. Et Yvon le Talles est aujourd'hui chef de la 12ème section du parquet des mineurs.

Voilà ce qu'on pouvait trouver sur les CD de Zandvoort :

image_zandvoort

    les gosses étaient consentents on vous dit

 

 

 

dieudosoral

Par contre pour les antisémites, on va prendre les exemples de Soral et de Dieudonné (dont on est même pas sûr qu'ils soient antisémites), là c'est le lynchage médiatique, le cassage de gueule, les contrôles fiscaux, les procès à répétition.

 

En France il vaut donc mieux être pédophile qu'antisémite.