montebourg_pulvar_montebourg_996074_300x133

Audrey Pulvard, née dans un quartier sensible d'un milieux défavori... euh née de parents prof et fonctionnaire, se fait remarquer par son féminisme totalement hypocrite (comme la plupart des connards(sses) du show business qui sont les premiers à partouzer avec moults escortes) en traitant Rémi Gaillard de "sombre connard" pour deux vidéos où il fait semblant de prendre des femmes par derrière : une fois à plusieurs mètres de distance, une fois déguisé en chien. A cause de cette connasse entre autre, ces vidéos ont été supprimées de YouTube (vive rutube.ru, youku.com, tudou.com).

Audrey Pulvard, qui est sortie avec Aranud Montebourg - professionel de la politique déjà en poste à l'époque - donnait déjà l'image exacte des stéréotypes de genre qu'elle prétend combattre, lutte vaine tant on sait à quel point dans son milieu du showbizz de merde la prostitution est présente, endémique, recherchée, financée, organisée. Personnellement, j'en ai rien à foutre, elle fait ce qu'elle veut de son derrière, si elle est plus attirée par Montebourg le Mâle Alpha que par Robert l'éboueur ou Poire le Loser c'est son choix (dicté par ses idées féministes ?) mais qu'elle arrête ses leçons de féminisme.

Femme-journaliste-et-homme-politique-un-couple-polemique_reference2

Ce qui est plus embêtant, c'est la propensions que les journalistEs ont à sortir avec les politicien_s. Et c'est toujours des journalistEs avec des politicien_s, jamais l'inverse : Sinclair avec DSK, Ockrent avec Kouchner, Trierwiler Hollande, etc... quelle leçon d'antisexisme ! Plus généralement, les journalistes devraient arrêter de se rendre aux soirées petit fours/champagne avec les professionels de la politique. Vu leur manque d'indépendance, peut-on s'étonner de leur travail de merde intégral ?

dsk sinclair