Screenshot_2013_06_17_10_41_26_1J'ai toujours aimé les écrits de Krishnamurti, ça me paraissait souvent juste, avec certaines sorties d'une grande lucidité.

Un des grands enseignements de Krishnamurti à mon avis, c'est qu'il faut rester sceptique, meme à propos de ses maitres. Un enseignement difficile à respecter, qui pourtant me semble de plus en plus capital. Il ne faut jamais accepter sans vérifier ce que dit quelqu'un, quelque soit son autorité (autre enseignement de Krishnamurti).

Jusque récemment, la plupart des écrits que j'avais lu à propos de Krishnamurti le décrivaient comme un homme capable d'un grand amour, dont la réflexion et la présence sont puissantes, et doté de certain dons magnétiques. Je dis "la plupart" parce que tout ce qui est écrit sur Krishnamurti n'est pas élogieux, mais j'avais auparavant décidé de ne pas y pretter attention plus que ça.

Aujourd'hui les choses sont différentes, et j'aimerais porter l'attention sur l'interview de Radha Rajagopal Sloss accordée à tricycle.com à l'occasion de la sortie de son livre sur Krishnamurti en 1991, Vies dans l'Ombre avec J. Krishnamurti (que j'ai pas lu encore). Radha a grandit avec Krishnamurti comme une sorte d'oncle. En effet, Krishnamurti était logé nourrit blanchi par un couple d'amis, l'indien Rajagopal et sa femme américaine Rosalind. Radha était leur fille.

D'après Radha, Krishnamurti et Rosalind eurent une histoire d'amour, bien que Rosalind fut déjà mariée à Rajagopal, j'en parle  un peu ici (en anglais).

J'en parle parce que comme le dit Radha, c'est une partie importante de la vie et de la personnalité de Krishnamurti qui manque souvent à ce qui se dit sur lui. C'est également, de mon point de vue, pour mettre en perspective ce qui peut arriver lorsque les saints ne sont pas questionnés sur leur sainteté, spécialement si sa sainteté vous empèche de questionner sa sainteté (l'autorité, capable de distordre pas mal de jugements). Par exemple une personne que vous considérez comme un saint peut baiser votre femme. Excusez le vocabulaire mais c'est peut-etre celui qu'on a envie d'employer lorsqu'on découvre la chose. C'est un autre enseignement de Krishnamurti, plus terre à terre, qui se rapproche de l'enseignement que peuvent nous apporter les sociopathes. Un peu le meme qu'il fit aux Théosophes lorsqu'il décida de discoudre l'Ordre de l'Etoile de l'Est en 1929, après tout le mal qu'ils s'étaient donnés pour en faire l'instructeur du monde.

Un dernier point. Il se peut que ces allégations d'histoire d'amour entre Krishnamurti et Rosalind soient des rumeurs infondées ou meme outrageusement répandues par Radha. Radha prétend etre en possession de lettres d'amour de Krishnamurti destinées à Rosalind, qu'elle n'a pas pu publier à cause d'une question de copyright. Vrai ou faux, peu importe dans le contexte de cet article. L'important n'est pas que ce soit vrai ou faux, l'important est que le doute soit possible quand à la sainteté du personnage de Krishnamurti, non pas à un niveau abstrait, mais à un niveau bien concret qui prend aux tripes.

Si vous lisez l'anglais, lisez l'interview de Radha, interview accordée en 1991 pour la sortie de son livre (sinon un extrait ici), il me semble que l'interview est assez équitable envers Krishnamurti, après tout baiser la femme de son meilleur amis n'est pas un crime contre l'humanité et il semble que Radha essaye de peser ses propos.