Screenshot_2013_08_13_20_29_03_1Cela fait quelques semaines que je suis un peu bloqué dans mes recherches sur les personnalités prédatrices en Chine (ici, et ).

Et je suis tombé aujourd'hui même sur cet article de Libération. L'article parle de nourrissons vendus par le personnel hospitalier juste après leur naissance. Ce n'est pas un article de fond, l'article n'explique pas vraiment pourquoi un nourrisson est vendu à un fermier. En Chine à part les riches, on a le droit qu'à un seul bébé par couple, et a priori c'est d'avoir trop d'enfants dont on a peur, pas l'inverse.

Vous imaginez le dialogue ?

- je vous vends un bébé pas cher

- on en a déjà un merci, pas envie de payer une amende pour le deuxième

 

Bref, il y a autre chose dans l'article. Une des personnes qui organisaient les enlèvements, la chef de la maternité, était l'amie des parents dont les nourrissons jumelles se sont faites enlever. En fait, la chef de la maternité a convaincu les parents d'abandonner leurs jumelles en leur disant que celles-ci étaient nées avec une malformation qui les handicaperait à vie*

Le fait est que cette trahison n'est pas passée inaperçue. Votre propre amie qui vont convainc d'abandonner vos enfants pour les revendre ensuite ? Ça choque en France, ça choque en Chine et ça choque aux États-Unis.

Et justement, si cette histoire s'était passée aux États-Unis, nulle doute qu'on aurait parlé de comportement psychopathique, de sociopathe, on serait aller interviewer Hare et Babiak pour une Nième fois. Et dans leur sagesse ils nous auraient sûrement dit que oui, ces comportements ressemblent à ceux d'une psychopathe, mais que pour le confirmer il faudrait faire une longue série de tests, etc... 

Mais ici en Chine, psychopathie et sociopathie, ce ne sont que des termes étrangers, meme traduits, donc on les retrouve pas sur internet, à part dans les traductions de textes étrangers.

Et c'est là que l'article de Libération devient intéressant, c'est qu'il parle de l'expression utilisée par les chinois. Du moins plus utilisée que "精神病患者" (psychopathe) ou "反社会" (antisocial). (quant à "sociopathe", ni Google Translate, ni Wikipedia ne donnent de traduction dans le chinois).

Et cette expression serait :

Tigre qui Sourrit

Ou, en bon mandarin, 笑面虎 (xiàomiànhǔ)

 

Et en utilisant ce terme dans le moteur de recherche chinois Baidu.com, je pense pouvoir trouver plus de résultats et comprendre mieux comment les chinois gèrent le problème. Mais cela va me prendre un peu plus de temps. Un excellent exercice pour mon chinois. 

 

 * c'est là qu'on voit quelques différences avec l'Occident